LES 22 NOTAIRES MENACENT DE FAIRE DES RÉVÉLATIONS EXPLOSIVES

Les 22 notaires, qui réclament la signature d’un décret présidentiel portant nomination immédiate et effective, après 3 ans de stage, ne lâchent pas du lest. Ces derniers ont encore fait face à la presse, ce 30 janvier 2019, pour porter des accusations graves sur le ministre de la Justice Ismaila Madior Fall. A les en croire, ils ont découvert que leur ministre de tutelle avait un projet de création de 7 charges de notaires qui avait pour conséquence leur exclusion du métier. « Nous avons appris que le blocage pour la création de 32 nouveaux cabinets de notaires vient du Palais », a déclaré le porte parole du collectif des 22 notaires Me El Hadji Mansour Diop. Faisant dans la menace, il informe qu’ils (les 22 notaires) auront à faire des révélations explosives dans les 48 heures si d’ici là le président de la République ne signe pas le décret. « S’ils veulent nous sacrifier, c’est nous qui vont les sacrifier. On ne va pas se laisser sacrifier. Nous avons des informations explosives pour justifier pourquoi le décret n’est pas signé. Dans 48h, nous allons les révéler si rien n’est fait », prévient Me Diop. Avant d’ajouter : « Nous allons écrire des correspondances à tous les partenaires techniques et financiers du Sénégal notamment la Fmi, la Banque mondiale pour leur dire que le Président qui prétendait faire la politique de l’emploi, n’en fait rien. Nous avons appris que ce sont des lobbies et des intrigues qui ont eu raison de la détermination du Président de la République de créer des emplois ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*