Les 500 Mille De Sidiki KABA Déchirent La Presse À Tamba

La marche des travailleurs de l’hôpital régional de Tambacounda initiée par la section régionale du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (SUTSAS) a failli ne pas être couverte par la presse locale.

Pour cause, l’ancien ministre de la Justice a trouvé une curieuse manière de détourner l’attention des journalistes. Sidiki KABA a, en effet, convoqué la presse à l’heure choisie par les contestataires, pour organiser un «doxantu ». Ainsi, au moment où les travailleurs dudit hôpital battaient le macadam, s’insurgeant contre leurs conditions de travail, Sidi KABA et l’essentiel des journalistes de la localité visitaient deux centres de santé et une mosquée en chantier.

Mais là n’est pas le plus grave. Selon nos informations, pour davantage intéresser les journalistes à sa promenade, le ministre Sidiki KABA a casqué fort. Il aurait casqué la rondelette somme de 500 mille qu’il a gracieusement offerts aux journalistes.

Seulement, entre le partage et l’attitude ministre, des journalistes se sont insurgés contre leurs autres confrères déplorant notamment leur manque de professionnalisme.

Corrélation, la marche des travailleurs de l’hôpital de Tambacounda est presque passée inaperçue.

WALFNet

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*