Les avocats de Khalifa Sall n’excluent pas de saisir toutes les juridictions internationales

Les avocats de Khalifa Sall sont sur le pied de guerre contre l’État du Sénégal. En conférence de presse, ce vendredi, ils ont annoncé qu’ils n’excluent pas de saisir les autres juridictions internationales telles que la Cour européenne des droits de l’homme et les Nations Unies pour amener l’État du Sénégal à exécuter la décision de la Cour de Justice de la Cedeao.

“J’ai la ferme conviction que l’État du Sénégal exécutera cette décision, pronostique Me Ciré Clédor Ly. Au cas contraire, nous savons les leviers à activer pour le contraindre à exécuter. Nous allons saisir les juridictions internationales comme la Cour européenne des droits humains et les Nations Unies.”

Concernant la 35 millions de francs Cfa que l’État du Sénégal doit pays en guise de réparation aux prévenus, Me Ly signale : “Si les bénéficiaires renoncent à ce montant c’est tant mieux mais, s’ils nous demandent de signifier nous le ferons. Si l’État ne paye pas, il y a des mécanismes de mise en œuvre pour que  la Cedeao intervienne.”

Auteur: Aliou DIOUF

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*