Les bacheliers non orientés dans le désarroi

Huit après l’obtention de leur premier diplôme universitaire, les nouveaux bacheliers peinent à être orientés dans les universités et instituts d’enseignement supérieur.

Las de courir d’être cette orientation, ils menacent d’agir pour se faire entendre.

Selon leur porte-parole, Moustapha Ndiaye, ils sont au nombre de 300 et la plupart n’habite pas à Dakar. Il souligne certains ont été orientés mais n’ont pas été  informés de leur orientation du coup, ils ne se sont pas inscrits dans les établissements.

A ces manquements, il y a ajoute le fait que beaucoup ne comprennent pas l’inscription sur la plate-forme campus.sn. Très déterminés, ces étudiants se disent prêt à investir la rue pour obtenir gain de cause. Leur porte-parole s’est exprimé au micro de RFM.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*