Les coulisses du limogeage de Mansour Sy

Le désormais ex-ministre du Travail Mansour Sy n’a pas été limogé par le Président Macky Sall, mais par ses camarades de parti du Pit. En effet lorsque le chef de l’État a demandé au secrétaire général du Pit de communiquer le nom du représentant du parti dans le nouveau gouvernement, ce dernier a contacté tous les membres du secrétariat de ladite formation pour recueillir leurs avis.

Résultat : le choix a été porté sur Samba Sy, le secrétaire général du Pit. Des sources crédibles assurent que les membres du secrétariat ont été consultés sans exception. Et à deux reprises. D’abord par téléphone ensuite au cours d’une réunion tenue jeudi, jour de la formation du gouvernement Dionne 2.

«Plus de 80% des camarades qui ont été consultés ont désigné Samba Sy comme celui devant être (le) ministre (du Pit)», informe une source.

Mansour Sy, nous dit-on, a été lui-même consulté, mais uniquement par téléphone. Il n’a pas pris part à la réunion dont le point à l’ordre du jour était la désignation de son successeur.

Pourquoi Samba Sy ? Les membres du Pit ont convoqué son passé de syndicaliste, sa maîtrise des procédures complexes en matière de négociations syndicales et sa position dans un parti qui défend le travail.

S’il a su convaincre la majorité des membres du secrétariat de son parti, Samba Sy a vu certaines voix plaider pour la continuité avec Mansour Sy. Celles-ci n’ont pas été entendues

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*