Les cours flirtent avec les 80 dollars le baril

Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse lundi, rattrapés en cours de séance par la crainte de voir de nouvelles sanctions américaines sur les produits chinois peser sur la demande en énergie.

 Les cours de l’or noir s’approchent des 80 dollars le baril. Hier, le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en novembre, a cédé 4 cents pour terminer à 78,05 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE). Le marché reste par ailleurs sensible aux conséquences de la mise en œuvre imminente de sanctions américaines à l’encontre des exportations de pétrole iranien. « Il semblerait que les trois plus grands producteurs mondiaux, l’Arabie saoudite, la Russie et les États-Unis, coopèrent pour compenser les pertes de l’offre iranienne », ont commenté les analystes de Commerzbank. Alors que l’Iran, troisième plus grand producteur de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), précise le  site prixdubaril.com, voit ses ventes de brut fondre à l’approche de l’application des sanctions américaines début novembre, les prix ont grimpé début septembre, dépassant brièvement les 80 dollars le baril de Brent. Mais depuis, les signaux des plus grands producteurs se sont multipliés. Après une rencontre jeudi entre le ministre russe de l’énergie, Alexandre Novak, et son homologue américain, Rick Perry, M. Novak a rencontré ce week-end Khaled al-Faleh, le ministre saoudien de l’énergie. La stratégie d’augmentation de la production de ces trois pays déplaît à Téhéran, et Hossein Kazempour Ardebili, le représentant de l’Iran à l’OPEP, a accusé samedi la Russie et l’Arabie saoudite de prendre le marché en « otage » via la production de pétrole et estimé que c’était la responsabilité de l’Organisation de restaurer l’équilibre entre l’offre et la demande plutôt que de boycotter ses membres fondateurs. En effet, des discussions préliminaires sur l’action future de l’OPEP et de ses partenaires commenceront à Alger le 23 septembre, lors d’une réunion de suivi de l’accord. La prochaine réunion en présence de tous les membres de l’OPEP aura lieu début décembre à Vienne.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*