Les Emirats Arabes Unis ont versé 3 milliards de dollars pour financer la tentative de coup d’état en Turquie

Les Émirats Arabes Unis ont financé une tentative de coup d’Etat de grande envergure l’an dernier en Turquie et ont payé environ trois milliards de dollars aux putschistes, affirme un chroniqueur dans un quotidien turc.

Mehmet Acet, chroniqueur pour le quotidien Yeni Safak, a déclaré mardi que le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu a pointé du doigt les Emirats Arabes Unis quand il a laissé entendre récemment qu’un pays musulman avait dépensé des milliards pour renverser le gouvernement turc dans le coup d’Etat en Juillet ici 2016.

Cavusoglu a déclaré dans ses récentes remarques qu’un pays étranger avait distribué de l’argent aux putschistes pour tenter de renverser le président Recep Tayyip Erdogan.

« Nous savons qu’un pays a fourni un soutien financier de 3 milliards $ pour la tentative de coup d’Etat en Turquie et a déployé des efforts pour renverser le gouvernement de manière illégale. En plus de cela, c’est un pays musulman », a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, cité par Acet.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu donne une conférence de presse à Ankara, le 5 Juin, 2017. (photo AFP)

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu donne une conférence de presse à Ankara, le 5 Juin, 2017. (photo AFP)

Acet a développé ses arguments dans une interview dans les médias turcs, disant que des sources du ministère turc des Affaires étrangères ont confirmé que le pays derrière le coup d’Etat était effectivement les Emirats Arabes Unis.

« Le ministre n’a pas nommé le pays. Cependant, des sources du ministère des Affaires étrangères ont confirmé que c’était les Emirats Arabes Unis, » a déclaré au journal Acet Daily Sabah.

D’autres sources ont également affirmé qu’un intermédiaire proche du gouvernement à Abu Dhabi avait en effet transféré l’argent quelques semaines avant que le coup d’Etat en Turquie ait lieu. Ils disent que l’argent avait été distribué à des éléments fidèles à Fethullah Gülen, un clerc vivant aux États-Unis qui est accusé par Ankara d’avoir orchestré la tentative de coup d’état.

Juste après la déclaration de la fin du coup d’Etat le 16 Juillet l’année dernière, la Turquie a lancé une campagne de répression massive pour pourchasser les comploteurs. Cette vaste opération avait alors conduit à plus de 40 000 arrestations. Plus de 100 000 personnes ont perdu leur emploi.

La Turquie n’a pas accusé directement un pays d’avoir eu un rôle dans le coup d’Etat qui a tué plus de 250 personnes. Cependant, les remarques de Cavusoglu arrivent au milieu d’un bras de fer diplomatique touchant toute la région du Golfe Persique. La Turquie défend le Qatar contre des allégations de terrorisme lancées par l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis alors qu’ils avaient approuvé à plusieurs reprises le soutien du Qatar pour les hauts représentants des Frères musulmans, un parti populaire hors la loi en Egypte depuis trois ans sous la pression des Emirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite.

Ankara et Abu Dhabi sont également en désaccord sur la situation en Libye, où les deux pays soutiennent des parties différentes dans le conflit.

Source : http://presstv.com/Detail/2017/06/13/525164/Turkey-coup-UAE

Traduction : Avic – Réseau International

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*