Les États-Unis auraient envoyé leurs navires militaires dans le golfe Persique

Pour la première fois en huit mois, des bâtiments de guerre américains entreront dans les eaux du golfe Persique dans le but de jouer des muscles devant l’Iran, alors que les relations dans la région sont déjà tendues.

Une escadre américaine mouillera au Moyen-Orient dans quelques jours pour effectuer une démonstration de force face à l’Iran, rapporte le Wall Street Journal, citant des responsables de la Défense américaine.

Selon le WSJ, l’entrée du porte-avions John C. Stennis, accompagné d’un groupe de navires américains, dans les eaux moyen-orientales sera la première visite de ce type dans la zone depuis huit mois.

À en croire une source citée par le média américain, les vaisseaux devraient rester dans la région pendant environ deux mois, la plupart du temps dans le golfe Persique. Toujours selon elle, la présence de ces bâtiments de guerre américains «assure la contention» de l’activité iranienne, potentiellement hostile.

Les relations entre les États-Unis et l’Iran sont entrées dans une nouvelle spirale de tensions après que Washington s’est retiré en mai dernier de l’accord sur le nucléaire iranien et ont rétabli leurs sanctions contre Téhéran. Les autres signataires, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, la Russie et la Chine, ont souhaité en rester parties prenantes. L’Agence internationale de l’énergie atomique (IAEA) a confirmé le respect par l’Iran de ses engagements nucléaires. L’UE cherche toujours à mettre en place un dispositif pour contourner les mesures américaines.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*