Les Etats-Unis se retirent de l’Unesco, accusant l’organisation des Nations unies d’être « anti-israélienne »

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture a réagi dans la foulée de cette annonce, regrettant « profondément » la décision américaine.

Après son retrait de la COP21 en juin, Washington continue de faire cavalier seul. Jeudi 12 octobre, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a annoncé que les Etats-Unis quittaient ses rangs. Ce retrait sera effectif le 31 décembre.

Selon le magazine Foreign Policy, les Etats-Unis devraient toutefois maintenir leur présence dans cette organisation en tant que simple observateur. Cette décision aurait été prise afin de « faire des économies et protester contre ce que le pays considère comme le positionnement anti-Israël de l’organisation », selon le magazine.

C’est « une perte pour la famille des Nations unies », a réagi immédiatement l’instance internationale qui « regrette profondément. »

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*