Les étudiants des écoles privées exclus

La Fédération des écoles privées d’enseignement supérieur  (Fepes) a mis à exécution ses menaces. Selon L’As, elle a renvoyé les étudiants orientés dans ses écoles par le Gouvernement.

Depuis hier, aucun étudiant n’est accepté dans ses établissements dont la santé financière est mise à rude épreuve par la dette contractée par l’Etat qui s’élève à 16 milliards de francs Cfa.

Les nouveaux bacheliers orientés dans ces écoles ne sont pas non plus les bienvenues à moins que, précise L’As, l’Etat verse les 50% avant le démarrage des cours, comme conclu dans le protocole.

In the Spotlight

Tshisékédi promet «un Congo» sans «haine» ni «division»

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Félix Tshisékédi, peu après avoir été déclaré par la Cour constitutionnelle nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC), a adressé ses remerciements à l’ensemble de ses compatriotes, leur assurant sa volonté de bâtir [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*