Les Français d’origine africaine versent dans la victimisation en lieu et place de s’organiser

Éric Zemmour peut tenir des propos désobligeants voire racistes à l’égard des Noirs et des Arabes français, il sera toujours invité dans les médias français, au nom de la liberté d’expression par les mêmes qui ont juré de ne plus jamais inviter l’humoriste Dieudonné parce qu’il aurait tenu des propos antisémites.

Une chose à retenir de tout ça : les Noirs et les Arabes français sont et resteront à jamais les Français de classe éco, pour ne pas dire de seconde zone. Limiter la problématique du racisme à Éric Zemmour est une erreur. Ce monsieur insignifiant n’est que la face médiatique d’un système institutionnel raciste qui a du mal à accepter une composante importante de la population française non blanche. Il faut savoir que chaque système raciste a sa façon de distiller son message.

En France, et dans une moindre mesure au Québec, on laisse parler des énergumènes comme Zemmour et Mathieu Bock-Côté, chroniquer québécois. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si ce dernier est souvent invité dans les médias français. Les Noirs et les Arabes de France ne sont bons que pour gagner les coupes du monde. Le système les considère comme des mercenaires au service de la « cause sportive » de la République.

En fait, Éric Zemmour, comme Adolf Hitler en son temps, n’a rien inventé. Mais ce qui me gêne souvent dans ce genre d’histoire, c’est la réaction des Français d’origine africaine qui versent dans la victimisation en lieu et place de s’organiser. Je ne pense pas que les Asiatiques, notamment les Chinois du 13è, à Paris, se soucient de ce que les racistes français pensent d’eux.

Devant l’argent, les Occidentaux deviennent des chiens de Pavlov. Les Juifs, les Chinois, les Saoudiens, les Qataris l’ont compris. Il suffit de devenir une force économique assez puissante pour que les médias et autres amis d’Éric Zemmour tournent leurs langues 77 fois avant de pondre une ânerie. De son lieu de repos éternel, feu Omar Bongo, qui décidait de certaines nominations ministérielles en France grâce à ses pétrodollars, sait que de quoi je parle. Ces gens ne respectent que ceux qui sont capables de les acheter….

Patrick Mbeko

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*