LES JEUNES DE L’APR SUR LA SORTIE DE SAMUEL SARR : Une «mise en scène grotesque»

Les agissements des libéraux, dont celui de Samuel Sarr, n’ont pas laissé insensibles les jeunes de l’Alliance pour la Républiques (Apr).apr_abdoulmbow_1

Dans un communiqué qui nous est parvenu, hier, mercredi 11 décembre, la convergence des jeunesses républicaines (cojer) a tenu à attirer l’attention de l’opinion.

« Depuis un certain temps, des membres du Parti démocratique sénégalais (Pds) versent systématiquement dans l’invective et la calomnie pour porter atteinte à la dignité et l’honneur du Président de la république. Après l’insolence du député Fatou Thiam qui, visiblement, confond assemblée nationale et lupanar du coin, c’est à Samuel Sarr de lui emboîter le pas », soulignent-ils.

Les jeunes républicains n’ont pas oublié de relever pour condamner l’attitude de l’ancien ministre de l’énergie du régime libéral «Dans une mise en scène grotesque, il veut se draper du manteau de talibé mouride pour faire oublier son pillage en règle de l’économie sénégalaise et de la Sénélec notamment.

Samuel Sarr sait bien ce qui l’attend très prochainement avec la chute de ses complices et hommes de paille. Il devra rendre des comptes sur le siphonage des milliards de francs de la SAR » regrettent-ils. Et d’avertir l’opinion sur la tentative de victimisation de l’ancien ministre : «Samuel Sarr doit comprendre deux choses. Primo la tarikha de serigne touba ne protège pas et ne protégera jamais les voleurs car le message de Cheikh Ahmadou Bamba fait l’apologie du travail et de la dévotion. Secundo, Samuel cherche à se faire arrêter sous l’article 80 relatif à l’offense au chef de l’Etat au lieu du détournement de biens publics qui l’enverrait probablement pour longtemps en prison».

Les camarades d’Abdou Mbow encouragent dans ce sens la justice, « à poursuivre sereinement le cours de ses actions afin que toute la lumière soit faite sur le pillage de nos deniers publics et que les voleurs soient punis pour enfin recouvrer nos fonds».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*