Les premiers vœux du président Macron auraient-il été inspirés… par un discours au Medef ?

2017, tu défendais les riches, 2018, tu resteras qui tu es…

Le montage vidéo effectué par le Huffington Post est édifiant. On y découvre qu’Emmanuel Macron, s’il a innové en réalisant une courte vidéo de deux minutes sur Facebook à destination des « jeunes », ne s’est pas trop foulé pour rédiger son discours de vœux pour 2018.

Formule après formule, le désormais président de la République reprend des tirades entières d’un de ses discours datant d’août 2015. Il clôturait alors l’université d’été du Medef, le principal syndicat patronal.

Celui qui était ministre de l’Economie de François Hollande joue notamment avec les mêmes mots-clés : le travail qui « émancipe », la « réussite » qui est glorifiée ou encore la condamnation du « cynisme » ou la valorisation de l’« esprit de conquête », comme le relève le Huffington Post.

Un même message peut-il être destiné à deux auditoires totalement différents ?

Un discours peu éloigné d’un copier-coller donc, qui, s’il ne soulève pas de problèmes d’incohérence, pose question. Un même message peut-il être destiné à deux occasions et deux auditoires totalement différents ? Visiblement oui.

Ce dimanche 31 décembre, Emmanuel Macron, président depuis plus de sept mois, a présenté ses vœux depuis l’Elysée. Il s’est exprimé durant 17 minutes, un exercice traditionnel en France depuis 1960. Une version de deux minutes a aussi été publiée sur les réseaux sociaux.

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*