Les Progressistes dénoncent les pièges, coups bas et gourmandise de l’APR

Moustapha Niasse touche son nezMême Moustapha Niass et compagnie sont considérés comme les alliés les plus sûrs de la majorité présidentielle, l’Alliance des force de progrès ne manque pas l’ocassion de noncer certaines pratiques de l’APR.

Tête de lister et porte-étendrd de la commune de Keur Madiabel, le neveu de Moustapha Niass, Aliou Kébé, est monté au créneau pour dénoncer la volonté affichée par l’APR durant la campagne électorale pour liquider l’AFP et ses responsables. Le député-maire de Keur Madiabel, Aliou Kébé soutient avoir subi de nombreux gestes inélégants de la part des « apéristes »  et que c’est le même sort qu’a connu la plupart de ses camarades progressistes.

J’accuse le président d’être derrière cette manière inélégante et ingrate de traiter un allié. Macky Salla financé Amadou Lamine Dieng. Quant à Benoît Sambou, Moustapha Diakhaté, Abdoulaye Daouda Diallo et Mbaye Ndiaye, ils nous ont poignardé dans le dos », a-t-il nommément cité.  

Malgré ces chausse-trapes, dit-il, il a remporté la commune au nom de la coalition Benno bokk yaakaar.  Poussant plus loin, Aliou Kébé et ses camarades progressistes de Nioro ne manquent pas de flétrir la démarche « discourtoise, anormale et inélégante », consistant à acheter tous les conseillers des communes de <Keur Madiabel, Nioro, daby et Keur Madiabel.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*