Les services secrets français mis illégalement au service du milliardaire Bernard Arnault?

Bernard Squarcini, ex-patron du renseignement intérieur, vient d’être mis en examen pour «abus de confiance». Accusé d’avoir mobilisé les moyens de l’État en 2008, en dehors de tout cadre judiciaire, il aurait illégalement travaillé au profit du patron du groupe LVMH, Bernard Arnault.

Ayant déjà été à plusieurs reprises sous l’œil de la justice, Bernard Squarcini, l’ancien directeur des services du renseignement intérieur sous le gouvernement Sarkozy, se retrouve dans le viseur de la justice et des médias. Comme le rapporte Mediapart, M.Squarcini a été mis en examen le 18 novembre dernier pour «abus de confiance». Il est notamment accusé d’avoir mobilisé fin 2008 les moyens de l’État en dehors de tout cadre judiciaire, dans le cadre d’une affaire privée au profit du milliardaire Bernard Arnault, patron du groupe LVMH, selon le média.

L’affaire refait surface lorsque la justice lance une enquête sur le dossier du financement libyen présumé de la campagne de 2007 de Sarkozy. Au cours de l’enquête, les juges anticorruption Serge Tournaire et Aude Buresi découvrent qu’en 2013, Bernard Squarcini, alors reconverti dans le privé, «avait non seulement conservé des documents classifiés qu’il n’était pas censé avoir, mais utilisait également ses entrées intactes dans l’appareil policier français au profit d’intérêts privés — notamment ceux du groupe LVMH», précise Mediapart.

En France, l’abus de confiance est puni de trois ans d’emprisonnement et 375 000 euros d’amende.

Cherchant à connaître plus de détails sur cette affaire, les journalistes du Mediapart s’adressent aux avocats de Bernard Squarcini qui avaient alors souhaité ne faire aucun commentaire. De son côté, le groupe LVMH a souligné «ne pas avoir pour habitude de faire de commentaires sur une procédure en cours».

Écarté de la tête des services secrets après l’arrivée à l’Élysée de François Hollande en 2012, Bernard Squarcini s’était depuis reconverti dans le privé. En mars 2013, il monte Kyrnos Conseil, sa propre société de renseignement privée, sous nom de Kyrnos Conseil. Le groupe LVMH, au siège duquel M.Squarcini dispose d’un bureau personnel, figure parmi ses principaux clients.

/fr.sputniknews.com

In the Spotlight

Wade à Dakar dans deux semaines

by James Dillinger in Politique 0

Comme prévu, Me Abdoulaye Wade devrait faire son retour à Dakar dans moins de deux semaines. Selon Libération qui donne l’information, ce justifie l’accélération des travaux entamés dans sa résidence du Point E. Quid du [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*