Les sinistrés du pavillon vert, menacent : «Il n’y aura pas de FIDAK, si le CICES ne nous dédommage pas»

fidak-cicesLe sit-in des sinistrés du CICES a été dispersé, ce jeudi matin, par les éléments de la gendarmerie. 

 «Le but, c’est de demander au CICES de nous dédommager avant d’organiser une autre foire. Le DG du Centre nous a promis 9 m2 chacun, accompagnés d’un million F Cfa, après l’édition de 2016/2017. Nous n’accepterons pas cela. Nous demandons tout simplement notre indemnisation avant la prochaine foire», a déclaré madame Dia, un des portes paroles du jour sur la Rfm.

 Elle informe que : «des Syriens, des Egyptiens entre autres ont été remboursés et pourquoi pas nous autres Sénégalais, Malgache Burkinabais…».

Les sinistrés menacent d’observateur une vitesse grève de la faim si l’Etat persiste dans ses erreurs.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*