Les victimes des violences pré-électorales rejettent la proposition du ministre de la Justice

Mes Abdoulaye Tine et Assane Dioma Ndiaye, les avocats des victimes, jugent inacceptable la proposition du ministre de la Justice, consistant à indemniser les seuls ayant-droits des victimes décédées et de ne pas prendre en considération les victimes survivantes.violence
Cette décision ressort d’un communiqué parvenu à Rewmi Quotidien. Mes Tine et Ndiaye rappellent «qu’il était convenu, avec les pouvoirs publics, de créer une Commission d’indemnisation unique fondée sur un mécanisme de réparation intégrale, offrant des garanties d’indépendance et s’appuyant sur un référentiel d’indemnisation équitable».
Or, à leur grande surprise, «la Commission a été composée uniquement de représentants des ministères des Forces armées, de l’Intérieur et de la Justice». En somme, «ni le collectif des victimes, ni les associations de soutien aux victimes n’ont été représentés». D’ailleurs, ils interpellent le Président Macky Sall et demandent la mise en place d’un véritable mécanisme d’indemnisation qui prendra en considération les demandes légitimes. Ils ont aussi invité l’Etat du Sénégal à se mettre en conformité avec ses engagements internationaux pour que la vérité judiciaire soit enfin découverte. Affaire à suivre…REWMI QUOTIDIEN

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*