Les virements d’argent suspects de Jammeh vers le Sénégal

Un mois après avoir contraint de quitter le Pouvoir, Yahya Jammeh a effectué un transfert de 142.800 dollars (environ 85 millions de francs Cfa)  vers le Sénégal via un compte ouvert au nom de Alhamdullilah Petrol And Mineral (APAM) Co Ltd à la Trust Bank.

En 2016 déjà, plusieurs transferts d’un montant global de 550.000 dollars (près de 330 millions de francs Cfa) avait été effectué vers des bénéficiaires établis au Sénégal qui sont dans le collimateur de la Commission d’enquête chargée de faire la lumière sur les crimes économiques de l’ancien dictateur.

L’affaire intrigue au plus haut les autorités gambiennes, particulièrement les membres de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur les crimes financiers commis par le dictateur Yahya Jammeh. Le 21 février 2017 alors qu’il était en exil, Yahya Jammeh a fait virer 142.000 dollars (environ 85 millions de francs Cfa) vers le Sénégal en passant par un compte ouvert à la Gt Bank de Gambie au nom de Alhamdullilah Petrol And Mineral (APAM) Co Ltd.

Officiellement, cette société qui régnait sur les minerais gambiens appartient à Tony Ghattas, un ressortissant libanais qui a ses quartiers à Dakar. Mais ce dernier a admis devant la Commission d’enquête mise en place par les autorités gambiennes qu’il n’était qu’un prête-nom. Selon sa déposition, il était au Sénégal lorsqu’un coup de fil du cabinet présidentiel l’informe qu’il était nommé directeur général de APAM.

Même s’il fait part de ses regrets aujourd’hui, il n’en demeure pas moins que cet habitué du Dakar Poker Tour a été au centre du système de prédation mis en place par Jammeh puisque APAM avait l’exclusivité pour exporter vers la Chine le zircon gambien.

Pour qui et pour quelle raison Jammeh a fait transférer 142.000 dollars au Sénégal ? La Commission d’enquête est sur le coup. Qui plus, cet envoi d’argent n’est que la face visible de l’iceberg puisqu’en 2016, 540.000 dollars (près de 330 millions de francs Cfa) ont quitté les comptes de APAM pour finir dans des comptes établis au Sénégal.

Face à la Commission d’enquête, le directeur général de GT Bank, Bolaji Ayodele, a détaillé quelques transferts effectués à partir du compte de APAM : le 4 août 2016, Toni Ghattas a retiré 6 000 $ (près de 4 millions de francs Cfa) ; le 10 août 2016, 33 000 £ (près de 30 millions de francs Cfa) ont été transférés ; le 19 août 2016, 30 000 $ (environ 20 millions de francs Cfa) ont également été retirés; le 29 août 2016, le montant de 40 000 dollars (environ 25 millions de francs Cfa) a été retiré par Toni Ghattas ; le 11 mars 2016, 122 millions de FCfa ont été transférés au Sénégal après un virement de 63 millions vers notre pays suivi d’un autre de 42 millions de FCfa.

Le 21 février, alors qu’il était en Guinée équatoriale, Jammeh a encore fait transférer 142.800 dollars (un peu plus de 85 millions de francs Cfa) au Sénégal.

Au stade actuel de ses investigations, la Commission d’enquête a établi que ces trois dernières années Jammeh avait volé, grâce à la main mise sur tous les secteurs de l’économie, quelque 147 millions de dollars. Une partie de ces fonds a été blanchie dans l’immobilier dans le Maryland, au Maroc, en Europe…

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*