Lettre du député à l’Assemblée sur son jugement : Barth veut une levée «d’office» de son immunité et «sans débat»

Barthélémy Dias

Barthélemy Dias réaffirme son empressement à répondre des faits à lui reprochés dans l’affaire de l’attaque de la mairie de Mermoz-Sacré cœur le 22 décembre 2011.

Dans une lettre, le député socialiste, membre du groupe Benno bokk yaakaar, écrit : «Je vous demande de bien vouloir lever d’office mon immunité parlementaire le plus rapidement possible, sans débat avant même une quelconque saisine afin que l’on ne perde pas de temps, ne serait-ce que parce que les faits évoqués sont antérieurs à mon élection à l’Assemblée nationale.»

Il poursuit : «J’apprécierais toute promptitude de votre part sur ce point.» Une adresse à ses collègues qui intervient une semaine après que la presse a révélé qu’il est renvoyé devant le Tribunal correctionnel pour «coups mortels» sur Ndiaga Diouf. En conférence de presse, il avait indiqué son étonnement de voir des commanditaires des nervis blanchis.

  • Écrit par  Hamath KANE

hamath@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*