Levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall: le procureur adresse une lettre à Moustapha Niass

Le procureur de la République, Bassirou Guéye a demandé au président de l’Assemblée nationale la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall. Une commission ad hoc va statuer sur cette demande que les avocats du maire de Dakar qualifient de «contradiction».

Selon les informations de Libération, le procureur de la République, Bassirou Guéye a adressé une correspondance au président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niass, pour demander la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall en prison avec plusieurs de ses collaborateurs, dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie qui l’oppose à l’Etat du Sénégal.

Une source du journal, proche du cabinet de Moustapha Niass, confirme ce développement et précise qu’une commission ad hoc sera mise en place pour statuer sur cette demande du ministère public.

Interpellé hier par Libération, un des avocats de Khalifa Sall a parlé de contradiction en indiquant que l’Etat a toujours réfuté cette immunité dont il demande aujourd’hui la levée.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*