L’ex-directeur de la CIA à Trump: « Vous trouverez votre place dans la poubelle de l’Histoire»

John Brennan a violemment réagi au limogeage de l’ancien n°2 du FBI, Andrew McCabe…

Les couteaux sont sortis. Vendredi, l’ancien n°2 du FBI, Andrew McCabe, a été limogé 24 heures heures avant sa retraite, officiellement pour avoir « induit en erreur » le ministère de la Justice lors de l’enquête sur Hillary Clinton. Dans la foulée, samedi, l’avocat de Donald Trump a appelé à « mettre fin » à l’enquête du procureur spécial Robert Mueller. Alors que le président américain semble tenter le tout pour le tout pour tourner la page, l’ancien directeur de la CIA l’a attaqué avec une rare violence sur Twitter.

John O. Brennan@JohnBrennan
When the full extent of your venality, moral turpitude, and political corruption becomes known, you will take your rightful place as a disgraced demagogue in the dustbin of history. You may scapegoat Andy McCabe, but you will  not destroy America…America will triumph over you.

« Quand l’étendue de votre vénalité, turpitude morale et corruption politique sera connue, vous trouverez votre juste place dans la poubelle de l’Histoire comme un démagogue déchu », écrit John Brennan, qui a dirigé la CIA entre 2013 et 2017 et a donc eu accès à de nombreuses informations classifiées sur l’ingérence de la Russie dans la présidentielle américaine.

Viré par le président américain, l’ancien patron du FBI, James Comey, y est également allé de son petit tweet cinglant :

James Comey@Comey
Mr. President, the American people will hear my story very soon. And they can judge for themselves who is honorable and who is not.

« Mr le président, le peuple américain va entendre ma version très bientôt. Et ils pourront alors juger qui est honorable et qui n’est l’est pas. »

Mueller en danger ?

Selon les démocrates, s’attaquer à Andrew McCabe et à James Comey est une manière pour Donald Trump de discréditer le FBI, et indirectement le procureur Robert Mueller, qui a repris le flambeau de l’enquête.

« Comme la commission de la Chambre sur le Renseignement l’a conclu, il n’y a pas eu de collusion entre la Russie et la campagne de Trump », a insisté le président américain sur Twitter. Si Donald Trump n’a pas encore directement demandé au ministère de la Justice de mettre fin à l’enquête du procureur Robert Mueller, son avocat John Dowd s’en est chargé dans une interview au site The Daily Beast, samedi, déclarant : « Je prie pour le vice-ministre de la Justice Rod Rosenstein en termine avec l’enquête sur une collusion présumée avec la Russie fabriquée par le supérieur de McCabe, James Comey. »

Donald Trump va-t-il tenter de se débarrasser du procureur Robert Mueller, comme Nixon l’avait fait lors du Watergate ? Le sénateur républicain Lindsey Graham avait lancé un message d’avertissement en février : « Limoger Robert Mueller signerait la fin de la présidence de Donald Trump. » Tic, toc, le season finale approche.

20minutes.fr

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*