L’humanité pourrait être un jour incapable de se reproduire (étude)

Les scientifiques sont inquiets quant à l’avenir de l’humanité. La reproduction de l’humanité pourrait s’arrêter un jour à cause du déficit des spermatozoïdes.
Et oui ! vous ne rêvez pas, il est fort possible qu’à l’horizon X, le monde s’arrête de se reproduire. Depuis 1973, le taux de spermatozoïdes de la population a radicalement chuté et n’est pas près de remonter.
La raison avancée par les chercheurs.

Selon les scientifiques, notre mode de vie est la conséquence première de ce phénomène.
Une étude a été réalisée sur plus de 40.000 hommes résidant en Europe, aux États-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande.
Et selon cette étude, en moins de cinquante ans, le taux de spermatozoïdes par millilitre de sperme a baissé de 50% et de moins bonne qualité.
Certains des produits ingérés tels que le pH talâtes ont des effets sur les hormones, ce sont les fameux perturbateurs endocriniens.
Pour l’instant, la baisse de la fertilité est compensée par l’assistance médicale à la procréation, qui ne cesse de se répandre et de s’améliorer.
Tant que le nombre de spermatozoïdes n’atteint pas zéro, peut-être que la médecine moderne permettra de tenir le choc.
Jusqu’à présent la question de se retrouver à zéro spermatozoïde est en cours de traitement par les spécialistes.
Certains scientifiques japonais en 2016 ont mené une expérience qui pourra amortir le choc. A l’aide d’une technique appelée la « Gamétogenèse in vitro » à transformer une cellule souche embryonnaire de souris en spermatozoïdes puis à féconder une femelle avec. La cellule en question était-elle même issue d’une femelle.
Si les choses évoluent de la sorte, l’homme devra s’appuyer sur des spermatozoïdes d’animaux pour ne pas assister à la disparition de la planète terre.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*