Liberté Provisoire : Barthélémy Dias très pessimiste pour Khalifa “Même aprés dépôt de caution, je ne suis pas rassuré”

Khalifa Sall a décidé de verser une caution pour pouvoir obtenir une liberté provisoire. Si certains affichent l’optimisme de voir enfin le juge lui accorder cette liberté, Barthélémy Dias s’est dit, lui, pessimiste.

“Cette caution se justifie pour la bonne et simple raison qu’il y a des Dakarois et Dakaroises et des Sénégalais de tous bords qui ont décidé de laver l’affront qui leur a été malheureusement causé. Il s’agit d’une prise d’otage. Et aujourd’hui, certains sont optimistes et moi je suis très pessimiste. Parce que Khalifa Sall n’est pas aujourd’hui dans le cadre d’une procédure judiciaire normale et régulière. Khalifa Sall n’est pas dans le cadre d’une reddition des comptes, mais dans le cadre d’un règlement de comptes politique avec un seul et unique objectif : empêcher sa candidature à l’élection de 2019”, a-t-il indiqué, face à la presse ce mercredi.

Barthélémy Dias de rappeler l’affaire Gadio dans laquelle l’ancien patron de la diplomatie sénégalaise a pu recouvrer la liberté, après le dépôt d’une caution. Mais, il souligne que la différence est que la justice américaine ne reçoit aucune influence de l’Exécutif. “Récemment aux États-Unis, une haute personnalité politique sénégalaise, a eu des difficultés avec la justice américaine. Cette autorité a bénéficié d’une liberté provisoire après avoir déposé une caution. Parce qu’aux États-Unis, le Président de la République ne peut pas intervenir. Le juge dit le droit sous la base de sa conscience et de la réglementation en vigueur. Malheureusement au Sénégal, nous avons des dirigeants politiques qui pensent que la justice est un comité, une section ou une coordination de leurs partis politiques”, regrette-t-il.

Il a aussi indiqué que les biens qui ont servi à réunir la caution de Khalifa Sall figuraient bien dans la déclaration de patrimoine du maire. “Ce n’est pas une première qu’une autorité politique, dans le cadre d’une procédure judiciaire, dépose une caution. Khalifa Sall n’a pas cautionné. C’est sous la pression de sa famille que Khalifa Sall a accepté de mettre sur la table les biens lui appartenant. Des biens qu’il avait bien déclarés en 2009 lors de sa déclaration de patrimoine”, a soutenu le maire de Sacré-Cœur-Mermoz.

Barthelémy Diaz: “Même aprés dépôt de caution, je ne suis pas rassuré”

In the Spotlight

Un procès manifestement injuste. Par Mody Niang

by James Dillinger in A LA UNE 0

Un procès manifestement injuste Oui, le procès qui s’ouvre ce jeudi 14 décembre 2017, est manifestement injuste, à la limite insupportable pour quelqu’un qui suit régulièrement l’actualité politique et surtout politicienne au Sénégal. Il ne [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*