L’Italie bat l’Afrique du Sud pour la première fois de son histoire

litalie-bat-lafrique-du-sudL’Italie bat l’Afrique du Sud pour la première fois de son histoire

L’Italie du capitaine parisien Sergio Parisse a remporté une victoire historique, samedi à Florence, face à l’Afrique du Sud (20-18). En effet, jamais dans son histoire la sélection européenne n’avait fait chuter les Springboks. Après douze défaites, elle a rompu la série.

Pour le sélectionneur irlandais de cette sélection transalpine, Conor O’Shea, c’est un résultat retentissant. «Je suis très fier de cette équipe. Les joueurs méritent tout ça. C’est un super groupe. Tout le monde dit que le rugby italien va mal, mais j’avais confiance. Je suis très heureux pour eux, mais ce n’est que le début, il y a encore beaucoup à faire», a-t-il déclaré à l’issue de ce succès d’envergure.

L’Italie a donc enfin battu l’une des références de ce jeu, une semaine après avoir été balayée par la Nouvelle-Zélande à Rome (68-10). A noter que les Azzurri avaient perdu leurs douze précédentes rencontres contre l’Afrique du Sud.

Les Springboks ont pourtant rapidement mené avec un essai de l’ailier toulonnais Bryan Habana à la conclusion d’une percée de Willie Le Roux. L’Italie a ensuite pris les commandes grâce au deuxième-ligne Andries van Schalwyk, dont l’essai était transformé par l’ouvreur Carlo Canna.

Mais ce sont les visiteurs qui menaient à la pause grâce à un nouvel essai, signé du centre Damian De Allende.Réduits à quatorze en deuxième période, et menés de cinq points, les Italiens sont parvenus à renverser l’issue de cette rencontre grâce à leur ailier Giovanbattista Venditti qui aplatissait (17-15).

Un dernier but de pénalité de Canna assurait en toute fin de match cette victoire historique. En effet, dans les dix dernières minutes, les joueurs du sélectionneur O’Shea ont tenu bon, jusqu’à l’exploit.Les Springboks, eux, ont désormais perdu six de leurs sept derniers matches, et cette tournée d’automne vire pour eux au fiasco, après une défaite (37-21) face à l’Angleterre.

L’equipe

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*