Litige foncier à Gadaye : Babacar FALL condamné, Cambérène menace

Litige foncier à Gadaye : Babacar FALL condamné, Cambérène menace

 Le litige foncier qui oppose certaines populations de Gadaye, victimes de démolitions, contre le promoteur Babacar Fall dit Mbaye Fall de la société Technologies 2000 est loin de connaître son épilogue.

En première instance, un jugement a condamné le prévenu à 2 ans d’emprisonnement et à 4 milliards d’amende pour destruction de biens appartenant à autrui. Ce que Mbaye Fall conteste en appel. Maintenant, c’est au tour des habitants de Cambérène de voler à son secours. Lors d’une rencontre avec la presse, ils ont pris la défense du promoteur et menacé de durcir le ton si l’Etat ne réagit pas. «Cambérène a trop souffert d’injustice et ça ne peut plus prospérer. Après les eaux usées nauséabondes de l’Onas et le problème de la Vdn qui a disloqué nos familles, voilà qu’on veut humilier un fils du terroir à savoir Mbaye Fall qui, toute sa vie, a travaillé pour ce pays. Pour preuve, le récent ouvrage de l’Etat ici à Cambérène a été réalisé par Mbaye Fall à qui il reste devoir 200 millions», déclare Serigne Mame Abdoulaye Kébé, guide religieux. «Nous sommes prêts à tout pour que l’on restitue à Mbaye Fall ses terres. Nous interpellons à ce sujet le Président Macky Sall», ajoute-t-il.

Dénonçant les attaques du Collectif des victimes de Gadaye, perpétrées contre le promoteur, Libasse Diongue tape sur la table. «Trop c’est trop. Nous ne pouvons plus accepter que des gens continuent de jeter le discrédit sur Mbaye Fall», dit-il. Selon Libasse Diongue, «Mbaye Fall a acheté le droit de bail du terrain objet du titre foncier appartenant à l’Etat du Sénégal. Et depuis 2001, il a gagné cinq procès concernant ce litige dont le plus important est le jugement du 3 septembre 2015 condamnant ceux qui ont illégalement occupé, morcelé et vendu les terrains du Titre foncier 9952/Dp à 1 an de prison ferme et à payer des dommages et intérêts de 800 millions à son profit. De plus, la plainte du Collectif de Gadaye avait été classée sans suite par le procureur de la République après enquête de la Dic qui avait instruit le dossier et la démolition a été faite par la Dscos légalement sur instruction du Préfet de Pikine en application de la lettre numéro 307/Rd/Dp du 04 mars 2013 sur note numéro 69 du 28 mars signée par le chef du service départemental de l’Urbanisme de Pikine».

Ces habitants de Camberéne qui se disent ouverts à la médiation entre leur proche, Mbaye Fall, et les victimes de Gadaye, demandent aux autorités de procéder comme le dossier Tobago, c’est-à-dire une prise en compte des préjudices subis par le promoteur Mbaye Fall pour avoir payé 64 millions 548 mille de redevances domaniales au niveau du Bureau des domaines de Pikine-Guédiawaye.

Mbaye Fall que nous avons joint au téléphone pour connaitre l’évolution judiciaire du litige foncier dit avoir interjeté appel car ayant le droit de son côté. Il réclame la propriété du terrain. Ce que réfutent encore les habitants de  Gadaye.

Walf Quotidien

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*