L’Onu condamne Israël pour les meurtres à Gaza, au grand dam des USA

L’Assemblée générale des Nations unies a massivement voté en faveur d’une résolution condamnant Israël pour la flambée de violences meurtrières à Gaza.

En réaction au meurtre de plus de 120 Palestiniens à la frontière entre Israël et Gaza, l’Assemblée générale de l’Onu a adopté mercredi une résolution condamnant l’usage excessif de la force par l’État hébreu contre les civils.

Présenté par l’Algérie, la Turquie et l’Autorité palestinienne, le texte a été adopté par 120 voix pour, huit contre et 45 abstentions. Il y a quinze jours, une résolution similaire soumise au Conseil de sécurité avait été bloquée par les États-Unis.

Le document adopté par l’Assemblée générale condamne les tirs de roquettes de la bande de Gaza vers Israël tout en évitant de mentionner le mouvement Hamas au pouvoir dans l’enclave. Il demande en outre au secrétaire général de l’Onu Antonio Guterres de faire des recommandations sur la mise en place d’un «mécanisme de protection internationale» dans les territoires occupés.

Le texte a été dénoncé par l’ambassadrice américaine Nikki Haley en raison de son «sens unique», alors que le représentant israélien Danny Danon a fustigé une «collusion avec une organisation terroriste».

Depuis le début des manifestations pour le droit au retour des réfugiés le 30 mars dernier, les militaires israéliens ont tué plus de 120 Palestiniens à Gaza. Selon Israël, la majorité des personnes abattues étaient de combattants du Hamas ou d’autres groupes armés.

fr.sputniknews.com

In the Spotlight

Six indices économiques annonçant la récession

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Robert Bibeau. Le PIB par habitant aux États-Unis La tendance générale de l’économie capitaliste est à la baisse du taux moyen de profit, qui s’exprime notamment par une tendance à la baisse du taux de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*