L’ONU préoccupée par Boko Haram

nigeria bokoLes Nations unies disent être inquiétées par les violences “inimaginables”, commises par Boko Haram au Nigeria.

Les actions du groupe djihadiste ont contraint des milliers de personnes à fuir leur lieu d’habitation, ce qui les oblige à avoir besoin d’une aide humanitaire, a déclaré, devant le conseil de sécurité de l’ONU, le sous-secrétaire général chargé des affaires humanitaires, Stephen O’Brien.

Selon les Nations unies, plus de neuf millions de personnes vivant dans les quatre pays touchés par les attaques de Boko Haram ont besoin d’aide humanitaire.

Sept millions de Nigérians ont besoin d’une aide humanitaire au Nigeria, à cause des violences perpétrées par Boko Haram, affirme l’ONU.

Le groupe djihadiste a contraint des milliers de personnes à fuir leur lieu d’habitation, selon Stephen O’Brien.

“De janvier à juin 2016, plus de 50 enfants ont été contraints de commettre des attentats-suicides au Nigeria, au Niger, au Cameroun et au Tchad”, a-t-il dit aux dirigeants des pays membres du conseil de sécurité de l’ONU.

Stephen O’Brien a qualifié d'”odieux, barbares et inadmissibles” les violences commises par Boko Haram dans ces quatre pays.

Un autre responsable de l’ONU, Jeffrey Feltman, a averti le conseil de sécurité des risques qu’il y a à négliger le groupe djihadiste nigérian en raison de la baisse de ses attaques.

“Boko Haram reste une menace pour la stabilité de la région, même si le groupe est chassé de plusieurs zones qu’il occupait”, a prévenu M. Feltman.

La lutte contre le groupe djihadiste souffre d’un manque de financement, ont dit les deux responsables de l’ONU aux dirigeants des pays membres du conseil de sécurité.

Près de 250 000 enfants vivant notamment dans l’Etat de Borno, dans le nord du Nigeria, souffrent de malnutrition sévère, a indiqué la semaine dernière l’Unicef, l’agence des Nations unies chargée de l’enfance.

Fondée en 2002, Boko Haram a commencé ses opérations militaires en 2009.

Ses combattants ont tué des milliers de personnes dans le nord-est du Nigeria surtout, mais aussi au Cameroun, au Niger et au Tchad.

Il a déclaré avoir fait allégeance à l’Etat islamique, l’organisation djihadiste cherchant à instaurer dans plusieurs pays un Etat basé sur les enseignements de l’islam.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*