L’OPPOSITION EN ORDRE DE BATAILLE POUR AFFRONTER MACKY SALL

Les leaders de l’opposition réunis autour du collectif C25 affûtent leurs armes pour affronter le président de la République, Macky Sall. En conférence de presse, ce lundi, ils ont fait savoir qu’ils se battront fermement contre Macky Sall pour, disent-ils, empêcher « la dictature rampante » que veut leur imposer ce dernier.

Premier à prendre la parole, le président du Grand Parti, Malick Gackou a fait savoir que le président de la République, dans sa volonté fortement exprimée d’avoir un second mandat ne laisse au candidat aucun choix que celui de la confrontation. « Nous sommes déterminés à trouver Macky Sall sur son terrain pour défendre la Nation. Nous allons le trouver sur le terrain de la confrontation. Plus jamais rien ne sera comme avant », a déclaré Malick Gackou. Adjibou Soumaré a abondé dans le même sens. A son avis, à moins de deux mois de l’élection présidentielle, le chef de l’Etat sortant veut plonger le pays dans le chaos. Mais, prévient-il : « Il nous trouvera sur son chemin. »

Un appel à la mobilisation pour faire face à Macky Sall

Selon Boubacar Camara, il est clair que « Macky Sall s’entête » à mettre en œuvre son plan de réélection pour un second mandat sans organiser une élection libre et transparente. Le collectif, poursuit-il, dénonce ce qu’il appelle les arrestations arbitraires et la répression féroce du régime actuel. Ainsi, M Camara informe que le collectif rejette les résultats du contrôle des parrainages et les décisions du Conseil constitutionnel. Ainsi, avertit-il, une lutte sans concession sera menée pour défendre les acquis démocratique et faire face à « l’arbitraire » de Macky Sall qui redoute d’affronter le suffrage des sénégalais de façon sincère et honnête. Le C25 lance un appel à la mobilisation de tous les segments de la population, de tous les électeurs civils, militaires et paramilitaires, des élèves et étudiants, des syndicats de travailleurs, de la presse pour empêcher le déroulement du plan de réélection frauduleuse de Macky SALL au premier tour. Mieux, il insiste particulièrement sur les coordinations de commune et de quartier notamment sur la participation de la jeunesse et des femmes. Ce, indique M. Camara, pour la mise en œuvre des mots d’ordre.

Le C25 élimine Macky Sall et s’oppose à sa candidature

« Des missions d’instruction vont sillonner dans la semaine en cours les 14 régions du pays et la diaspora pour informer de manière exhaustive les militants et les populations et les instruire sur les mesures pratiques de résistance », déclare-t-il. Il annonce que le C25 va organiser une journée nationale d’action dont la date sera annoncée incessamment. En outre, Boubacar Camara et ses camarades exigent la libération immédiate et sans condition des citoyens incarcérés et l’arrêt des poursuites, dans le cadre de la lutte pour la défense de l’intégrité électorale. Egalement, le collectif de l’opposition demande au peuple sénégalais de considérer Macky Sall comme candidat éliminé de l’élection présidentielle du 24 février 2019 et de s’opposer par tous moyens au déroulement de sa campagne électorale.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*