L’OTAN n’a aucune chance de prendre la Crimée, prévient le Ministre russe de la Défense

Les troupes russes en Crimée ne donneront  » aucune chance  » à ceux qui oseraient attaquer la péninsule, a déclaré mercredi le ministre russe de la Défense Sergei Shoigu.

« Un groupe interdisciplinaire unique a été créé et renforcé sur la péninsule. Ses systèmes d’armes modernes à la pointe de la technologie ne donnent aucune chance à un adversaire potentiel qui oserait envahir ce qui est intrinsèquement le territoire russe », a-t-il dit.

Selon lui, pour la Russie, cette péninsule « a toujours joué un rôle d’une importance particulière ». Le ministre a également souligné que, pendant deux siècles et demi, les événements en Crimée ont été vitaux pour le sort du pays.

« Les glorieuses victoires de la flotte de la mer Noire ont marqué l’histoire internationale et sont devenues notre fierté « , a-t-il ajouté.

Selon lui, aujourd’hui, la Crimée « continue à jouer un rôle crucial dans la protection du pays ».

Le ministre de la Défense a également attiré l’attention sur l’activation de l’OTAN au sud-ouest des frontières de la Russie.

Selon Shoigu, les actions de l’OTAN exigent une réponse symétrique de la Russie pour neutraliser les défis à la sécurité nationale.

« Depuis le début de l’année, 13 manœuvres à grande échelle impliquant plus de 40 000 militaires et 2 000 unités de matériel militaire ont été organisées par l’Alliance dans la région stratégique du sud-ouest de la Russie », a déclaré le ministre.

À titre de mesure de réciprocité, le ministre a proposé de « combiner des mesures d’endiguement stratégiques en augmentant les capacités de combat du district militaire sud de la Russie ».

Bien que l’OTAN ait tenté d’attaquer indirectement la Russie en Ukraine, en Ossétie du Sud et en Syrie, Moscou a résisté à tous ces événements avec succès. Cela a vu la libération de la Crimée, l’indépendance auto-déclarée de Lugansk et de Donetsk, la préservation de la souveraineté de l’Ossétie du Sud et la résistance réussie de la Syrie contre les forces djihadistes soutenues par l’OTAN. La Russie a joué un rôle central sur tous ces fronts, frustrant effectivement l’alliance de l’OTAN dirigée par les États-Unis, qui n’a pas été en mesure de réaliser ses projections de puissance et d’affaiblir le géant eurasien.

Source:https://www.fort-russ.com/2018/06/nato-has-no-chance-to-take-crimea-warns-russian-defense-minister/

Traduction : Avic – Réseau International

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*