LSS : quand Barack Obama perturbe le trafic aérien

Barack Obama semble avoir gardé de bons souvenirs du Sénégal. Après sa visite entre le 26 et le 28 juin dernier, le président américain était sous nos cieux couple obama et sallhier. Pour quelques trente (30) minutes seulement. En effet, loin d’être une visite officielle, Air Force One, l’avion présidentiel américain a atterri sur le tarmac de l’aéroport Léopold Sédar Senghor (LSS) entre 19 heures et 20 heures. Une brève escale juste le temps pour Barack Obama en partance pour l’Afrique du Sud pour les besoins des funérailles du premier président noir sud-africain, l’homme de la lutte contre l’Apartheid, Nelson Mandela, de s’approvisionner en kéroséne.

Mais o combien lourd de désagréments et de perturbations pour les nombreux passagers des autres vols. En effet, en attendant que celui que l’on surnomme « l’homme le plus puissant du monde » ne redécolle, les autres étaient obligés de patienter dans les airs. Même au sol.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*