L’UE réagit au rétablissement des sanctions US contre l’Iran

L’Union européenne déclare «regretter vivement» le rétablissement à venir des sanctions américaines contre l’Iran. Selon la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, les autres pays signataires de l’accord sur le nucléaire iranien (JCPOA) vont continuer à œuvrer à sa préservation.

L’Union européenne a déclaré lundi «regretter vivement» le rétablissement à venir des sanctions américaines contre l’Iran.

Le bloc communautaire et les autres pays signataires de l’accord sur le nucléaire iranien (JCPOA) signé en juillet 2015 par les puissances du P5+1 (États-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne + Allemagne) vont continuer à œuvrer à la préservation de l’accord, précise le communiqué co-signé par la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, et les ministres des Affaires étrangères français, allemand et britannique.

«Les États qui demeurent parties au JCPOA se sont engagés à agir, notamment, pour préserver et maintenir des circuits financiers effectifs avec l’Iran et pour assurer la poursuite des exportations de pétrole et de gaz iraniens», peut-on lire.

La Maison-Blanche vise à détailler lundi les sanctions qu’elle entend rétablir contre l’Iran, conformément au souhait du Président Donald Trump, a déclaré dimanche le secrétaire d’État Mike Pompeo, cité par Reuters.

Les relations entre l’Iran et les États-Unis se sont détériorées depuis mai 2018, lorsque le Président américain a annoncé le retrait de son pays de l’accord sur le nucléaire iranien et a décidé d’imposer à nouveau des sanctions unilatérales à Téhéran. Cette décision a été contestée par la Russie, la Chine, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l’UE, qui ont confirmé leur engagement en faveur de l’accord nucléaire.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*