Lutte avec frappe : vainqueur de Ness, Sa Thiès vers la cour des grands

Lutte avec frappe : vainqueur de Ness, Sa Thiès vers la cour des grands

Sa Thiès a battu, hier, Ness pour valider son ticket d’entrée dans la cour des grands de l’arène sénégalaise. Il remet ainsi à sa place la «baleine de Lansar» qui était resté trois ans sans combat.

Les amateurs de lutte ont vécu une journée de feu hier au stade Demba Diop, lors du grand combat qui a opposé Ness de Lansar et Sa Thiès de l’écurie Double Less. Le duel organisé par Gfm Enteterment  a, en effet, répondu aux attentes du public venu très nombreux assister à l’événement. Très impatient, le pensionnaire de Lansar a voulu abréger le combat dès le coup de sifflet de l’arbitre. Sans aucun round d’observation, Ness impose la bagarre d’entrée de combat à Sa Thiès.

Très attentif et sur ses gardes, le jeune frère de Balla Gaye 2 esquive les coups de son adversaire. Fin stratège, il riposte par des directs gauches et droits pour dérouter la «baleine de Lansar» qui perd son contrôle et l’équilibre. Sa Thiès enchaîne un mouvement de rotation et ceinture son vis-à-vis. Touché au niveau de la mâchoire, Ness perd le nord. Le reste n’a été qu’un jeu d’enfant pour le fils de Double Less. Sa Thiès signe ainsi sa deuxième victoire successive devant des lutteurs issus d’une même écurie. Car la saison dernière, il avait même corrigé Siteu, le protégé de Ness.

Fier de son succès, le frangin de Balla Gaye 2 jubile : «Mon adversaire est un bon lutteur, je lui dois beaucoup de respect. Aujourd’hui, il m’a donné la chance d’accéder à une autre étape dans ma carrière de lutteur», a-t-il indiqué. «Si je n’ai pas senti l’absence de mon père (Ndlr : Double Less n’est pas venu au stade pour une question de santé), c’est grâce à la présence de mon frère Balla Gaye 2», se félicite-t-il.

Répondant à la question relative à son prochain adversaire, Sa Thiès fait dans le clair obscur. «Pour l’avenir, je laisse ça à l’appréciation des observateurs et des amateurs». Ce succès du frangin de Balla Gaye 2 lui permet toutefois de passer à la classe supérieure. Il peut ainsi défier des lutteurs de la trempe de Yékini Junior, Boy Niang 2, Tapha Tine, Gris Bordeaux, ou encore prendre sa revanche devant Malick Niang qui lui avait infligé la première défaite de sa carrière.

Quant à sa victime Ness, il rate son come-back après une défaite et trois années d’absence dans l’arène. Le chef de file de Lansar s’enfonce davantage. Il sera ainsi obligé de se rétrograder à défaut de défaire son «Nguimb».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*