Lutte contre le terrorisme : Hollande en Jihad contre Daesh

François HollandeFrançois Hollande a annoncé hier un chapelet de mesures destinées à combattre le terrorisme et vaincre Daesh. Il compte à ce propos rencontrer les Présidents Obama et Poutine et demande une réunion du Conseil de sécurité de l’Onu.

François Hollande, le temps d’une adresse au Congrès français, a adopté le ton radical et enfilé encore le costume de chef de guerre. Montrer que la France était maîtresse de son destin face à Daesh lui tenait à cœur. Et Versailles, qui était le lieu devant lui en donner l’occasion, lui a permis de mesurer combien la France savait faire bloc quand la République et ses valeurs sont menacées.

Deux petites phrases pour l’illustrer : «Notre Républi­que n’est pas à la portée de méprisables tueurs. Notre démocratie a triomphé d’adversaires bien plus redoutables, en vérité, que ces lâches assassins.»
Hollande reste convaincu que «les actes de guerre de vendredi ont été décidés, planifiés en Syrie, ils ont été organisés en Belgique, perpétrés sur notre sol avec des complicités françaises».

«Ils poursuivent un objectif bien précis : semer la peur pour nous diviser ici et faire pression pour nous empêcher là-bas, au Moyen-Orient, de lutter contre le terrorisme», ajoutera-t-il.

Dopé par la mobilisation des parlementaires qui n’ont pas manqué d’entonner avec l’Exécutif La Marseillaise, François Hollande annonce un chapelet de mesures drastiques administratives, juridiques, judiciaires et sécuritaires destinées à éradiquer le jihadisme.

Aussi, a-t-il fait part de sa volonté de modifier la Constitution en son article 36 pour y faire figurer en plus de l’état de siège, l’état d’urgence utilisé depuis la survenue des attentats de vendredi. Objectif : «Permettre aux pouvoirs publics d’agir, conformément à l’Etat de droit, contre le terrorisme de guerre.» Le chef de l’Etat français annonce aussi la saisine du Parlement dès ce mercredi pour l’adoption d’un projet de loi prolongeant l’état d’urgence pendant trois mois. 

Pour les recrutements au sein des Forces de défense et de sécurité, il annonce la création de 5 000 emplois supplémentaires dans la police et la gendarmerie, 2 500 dans la justice et 1 000 dans les douanes pour faire face aux menaces terroristes, et indique avoir suspendu la réduction des effectifs militaires jusqu’en 2019 (soit plus de 9 200 initialement prévues entre 2017 et 2019).

Il va rencontrer Obama et Poutine

«Je rencontrerai dans les prochains jours, le Président Obama et le Président Poutine pour unir nos forces et atteindre un résultat qui pour l’instant est encore renvoyé à trop longtemps», a-t-il déclaré. Avant de souligner : «La France parle à tous, à l’Iran, à la Turquie, aux pays du Golfe.»

Poursuivant dans la même lancée, il a appelé à une réunion dans les «meilleurs délais» du Conseil de sécurité de l’Onu pour l’adoption d’une «résolution marquant cette volonté commune de lutter contre le terrorisme». «La nécessité de détruire Daesh» constituant «un sujet qui concerne toute la Communauté internationale». 

168 perquisitions, 23 interpellés et 31 armes saisies

Par ailleurs, la police a procédé à 168 perquisitions, dans la nuit du dimanche à lundi, interpellé vingt-trois personnes et saisi 31 armes. Cinq des sept assaillants morts ont été identifiés. Ils sont en majorité des Français. Dix de leurs proches sont en garde à vue et des opérations de police de grande ampleur sont menées en France et en Belgique.

Salah Abdelsam, le seul rescapé des commandos jihadistes, est toujours recherché. Certaines informations relayées par les médias occidentaux accréditent la thèse de son exfiltration en Belgique d’abord puis vers d’autres pays européens d’où il pourrait retourner en Syrie. 

Mamadou T. DIATTA
mdiatta@lequotidien.sn

In the Spotlight

Départ de ZUMA ! Par Ibrahima Sene Pit

by James Dillinger in A LA UNE 0

Départ de ZUMA ! Le Vice Président de la République SUD Africaine, devenu récemment Président de l’ANC, parti majoritaire à l’Assemblée nationale, est devenu le remplaçant du Président ZUMA déchu! Paradoxalement, il ne s’est trouvé [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*