M. le Président, nous sommes le 03 août et les tarifs de l’autoroute à péage n’ont toujours pas été baissés

Au mois de juin dernier, le chef de l’Etat avait donné des instructions dites fermes à son gouvernement pour revoir avec le concessionnaire Senac les tarifs de l’autoroute à péage à la baisse.
Lors d’un Conseil des ministres qui s’est tenu au mois de juin, Mouhamed Boun Abdallah Dionne et son gouvernement avaient instruits de boucler les discussions avec la société en charge de la gestion de cette infrastructure avant le 30 juin.

Le 04 juillet 2018, le ministre des Transports terrestres Abdoulaye Daouda Diallo déclarait  : on est en train d’étudier sur instruction du président de la République, la baisse des prix du péage. Les tarifs sont chers. Le Président l’a lui-même constaté. Il a décidé de leur baisse. Maintenant, nous sommes en train de discuter avec le concessionnaire pour trouver le juste milieu, c’est-à-dire des tarifs qui sont acceptables. Non seulement pour assurer la rentabilité du projet, mais aussi pour permettre aux Sénégalais d’utiliser l’autoroute à moindre coût”. Il ajoutait que normalement d’ici la fin du mois de juillet, la réduction du prix du péage devrait intervenir.

Ce vendredi 03 août 2018, le Collectif citoyen des usagers de l’autoroute à péage (CCUAP) a convoqué une rencontre avec la presse pour rappeler au président de la République Macky Sall que son engagement pris de faire baisser les tarifs n’a pas été respecté

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*