MACKY Sall, a préféré la légion d'honneur à la leçon de l'honneur ! Par Serigne Fallou DIENG, cercle des intellectuels Soufis

Serigne Fallou Dieng, président du Cercle des intellectuels soufis (Cis)

serigne-fallou-dieng-404MACKY Sall, a préféré la légion d’honneur à la leçon de l’honneur !

NON À LA DICTATURE CONSTITUTIONNELLE!NON AU MASSACRE DE LA VERTU!

Napoléon inventeur de la légion d’honneur disait:«C’est avec ces hochets qu’on mène les hommes… ».

Le cercle appelle les sénégalais de tous bords, à sanctionner «la dictature constitutionnelle» et à laisser par-dessus bords «ce référendum de reniement » qui donne un goût très amer de « waxwxeet».

Certes la réduction du mandat ne saurait constituer le seul «horizon stratégique»de la réforme et de réflexion politique, mais le respect de la parole donnée n’en serait pas moins un gage de sûreté et de la vivacité

La manière très excentrique dont MACKY SALL, à renoncé à ses engagements montre combien celui-ci, a jeté son bonnet, par-dessus les moulins du peuple sénégalais, et de l’élan de l’espoir qu’il a tant suscité.

Le cercle constate avec amertume que, Le président de la république a préféré son «insigne de la légion d’honneur française à la leçon de sa parole d’honneur donnée aux sénégalais».

Et considèrent que l’intitulé du projet du référendum comporte des périphrase emberlificotées, ses énoncés sont à éternuer et que ses mesures et objectifs sont à coucher dehors, comme dit : Alain Finkielkraut, le cercle appelle de ses vœux à la création d’une cour constitutionnelle afin que, les «petit calcule » et «les petits services» ne motivent plus les décisions des hautes instances juridiques, au détriment des nationaux.

L’article 03 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789, stipule que :« Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément. »

En foi de quoi le cercle battra campagne pour le NON, à la dictature constitutionnelle, NON, au référendum de reniement.

Serigne Fallou DIENG, cercle des intellectuels Soufis

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*