Macky Sall A Reçu La Médaille Du Leadership De La Chambre De Commerce Américaine

macky-sall-chambre-de-commerce-fmiLe chef de l’Etat sénégalais a reçu ce vendredi la Médaille du leadership de la Chambre de commerce des Etats-Unis, une structure qui représente 80% des entreprises privées américaines.
Le président sénégalais est le 1er chef d’Etat à recevoir cette distinction jusque-là réservée aux grandes entreprises.
Macky Sall a reçu ce Prix d’Excellence de la Chambre de Commerce américaine, ‘’en reconnaissance de son leadership exemplaire au sein de la CEDEAO, pour la promotion des opportunités d’affaires, la libre entreprise et le développement des échanges entre les États-Unis d’Amérique et l’Afrique’’.
‘’L’exemple de leadership du Président Sall a élargi les opportunités pour la libre entreprise, à travers tout l’espace CEDEAO. Le soutien à l’entreprenariat au Sénégal, et dans toute la région, a ouvert des possibilités de création d’emploi, d’accès au marché, et de partenariat entre les Etats-Unis et l’Afrique’’, a souligné Scott Eisner, Président de US-Africa Business Center et vice-président du bureau des Affaires africaines de la Chambre de Commerce américaine.
La Chambre de Commerce américaine est la plus grande fédération dans le monde. Elle défend les intérêts de près de 3 millions d’hommes d’affaires, issus de tous les secteurs d’activités. Sa Division des Affaires internationales comprend plus de 70 experts. Elle entretient aussi une relation étroite avec près de 117 chambres de commerce aux Etats-Unis Macky Sall a rappelé les valeurs de démocratie, de liberté et de respect des droits de l’homme que le Sénégal partage avec les Etats-Unis, félicitant au passage le président élu Donald Trump, lui souhaitant ‘’plein succès dans l’exercice de son mandat’’.
Le chef de l’Etat qui a plaidé pour le renforcement de la relation entre les Etats-Unis et le Sénégal a rendu un vibrant hommage au président Barack Obama pour son ‘’engagement réel’’ en faveur de l’Afrique.
‘’Le commerce et l’industrie générent le progrès, le bien-être (….)’’, a dit le président de la République qui a rappelé devant la Chambre sa volonté de faire du Sénégal un pays émergent d’ici 2025.
A ce propos, il a indiqué que le Plan Sénégal émergent vise le développement du système productif en misant sur les avantages comparatifs du pays.
Selon lui, les entreprises américaines ont le savoir-faire et les moyens d’investir au Sénégal, soulignant que le gouvernement met en œuvre une politique d’accélération des réformes en vue d’améliorer le climat des affaires.
Macky Sall a d’ailleurs rappelé les acquis obtenus par le Sénégal dans le cadre de la lutte contre la corruption et la sécurité juridique.
‘’Beaucoup d’entreprises américaines’’ interviennent au Sénégal, a-t-il dit, citant l’exemple du Port minéralier de Bargny, mais selon lui, ‘’on n’est bien loin du potentiel exploiltable’’ entre les deux pays.
Le chef de l’Etat a rappelé la signature, le 16 juillet dernier, du protocole Africa trade qui vise à faciliter les relations commerciales entre les Etats-Unis et l’Afrique.
Macky Sall est revenu les projets autoroutiers du gouvernement, le projet du Train express régional (TER), l’Aéroport international Blaise Diagne, le développement de l’énergie solaire.
Il a insisté sur les opportunités d’échanges commerciaux entre le Sénégal et les Etats-Unis, notant qu’il n’y aucun risque pour le privé américain au Sénégal. Le chef de l’Etat a invité la Chambre de commerce américaine à promouvoir les relations d’affaires entre les deux pays.
Devant le patronat dont des responsables de l’entreprise Kosmos energy, le chef de l’Etat a encore insisté sur le développement du chemin de fer en Afrique pour faciliter les échanges commerciaux intra-africain.
Il a relevé l’importance du trafic de camions, environ 500 camions par jour, sur le corridor Dakar-Bamako, ce qui justifie l’avènement d’un chemin de fer moderne, selon lui.
A Washington, le chef de l’Etat s’est entretenu avec la présidente du MCC qui a évoqué la levée de certaines contraintes liées à l’énergie, entre autres.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*