Macky Sall : «L’élection présidentielle de 2017 ne sera qu’une formalité pour moi, je n'ai pas d'adversaires»

macky_Sall_a_ThiesLe président de la République, Macky Sall, pense que l’élection présidentielle de 2017 ne sera qu’une formalité pour lui. Il l’a fait savoir aux maires et présidents de conseil départementaux de son parti qu’il rencontrait au King Fahd palace hier mardi.

«Nous ne pouvons pas, avec l’aide de Dieu et ses Sénégalais, avoir d’incertitudes par rapport à l’issue du prochain combat (la présidentielle). Je respecte toujours mes adversaires, mais vous savez qu’en 2017, nous n’avons pas d’adversaires car notre travail sera largement suffisant en terme de bilan», déclare le président de la République. Des propos rapportés par «Enquête».

Selon lui, l’Apr est le premier parti au Sénégal. En atteste les résultats des élections du 29 juin dernier. Pour lui, «il n’y a pas photo» entre l’Apr et les autres partis.

 «Lorsqu’on a voulu fixer la date des élections locales, rappelle-t-il, des experts de toutes sortes, alternant des émissions et d’avis d’experts, avaient prédit non seulement l’éclatement de la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakaar, mais certains journaux sont allés jusqu’à barrer à leur Une : «la grande pagaille à l’Apr », tandis que d’autres ignoraient totalement la stratégie qui sous-tendait notre vision d’aller aux élections dans la diversité pour susciter toute énergie de notre jeune et vaillant parti».

Le challenge de l’Apr, dit-il, est de «poursuivre le travail entamé, de l’amplifier, de l’accélérer, au grand bonheur des populations».

Enquête

In the Spotlight

L’opposant Gambien Sidya Bayo arrêté

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Cheikh Sidya Bayo a été arrêté, hier, alors qu’il tentait de quitter la Gambie pour se rendre en France. Selon le journal DakarTimes, l’opposant de nationalité française est sous le coup d’un mandat d’arrêt suite [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*