Macky Sall : « Nous allons étudier les tenants et les aboutissants du projet d’adhésion du Maroc à la CEDEAO en Décembre»

L’intégration du Maroc à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) inquiète les investisseurs sénégalais.

Interpellé sur la question par le porte-parole du secteur privé sénégalais, Mansour Kama, qui lui a fait part de l’inquiétude causée aux entrepreneurs du Sénégal par le projet d’adhésion du Maroc à cette organisation, le chef de l’Etat Macky Sall rassure en déclarant qu’ «avant l’adhésion du Maroc, nous allons étudier les tenants et les aboutissants du projet d’adhésion du Maroc à la CEDEAO».

Macky Sall précise que la  CEDEAO a commis des experts, qui se sont rendus au Maroc [afin de lui] soumettre un rapport en décembre, sur les tenants et les aboutissants, les avantages et les inconvénients de l’intégration du Maroc à cette organisation.

“Les chefs d’Etat, il faut quand même les respecter. Ils sont dotés d’intelligence minimale pour défendre les intérêts de leur pays, de leur région. Nous n’avons absolument rien à défendre du Maroc”, a-t-il souligné.

Avant de poursuivre : «Si les analyses et les études montrent clairement que nos économies seront en péril, nous pourrons prendre les mesures de sauvegarde nécessaires. Cela se fera en décembre, le président de la commission de la CEDEAO va nous soumettre le rapport des experts commandités».

Toutefois il  invite le secteur privé sénégalais à considérer l’Afrique comme “un continent unifié, dans un esprit unifié” non sans préciser que les Etats veulent aller vers une zone de libre-échange [qui couvre] l’ensemble du continent.

In the Spotlight

Mohammed ben Salmane blessé

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Mohammed ben Nayef, ancien prince héritier saoudien, confirme sur son compte Twitter que le fils et successeur désigné du roi saoudien, Mohammed ben Salmane, avait été blessé au cours de la fusillade qui a eu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*