Macron à ses ministres: "C'est du pipi de chat"

Emmanuel Macron nous a habitués à un langage très châtié depuis le début de son ascension fulgurante. Mais voici qu’aujourd’hui sort une petite indiscrétion du Figaro mettant quelque peu à mal son image d’homme posé et calme en toutes circonstances . “C’est du pipi de chat, ce qui me remonte actuellement dans certaines de vos notes”, a-t-il ainsi lancé à ses ministres.

Baisse dans les sondages, polémique sur la baisse de APL (aide personnalisée au logement), démission du chef d’état-major de l’armée, pour de nombreux observateurs, le fameux “état de grâce” d’Emmanuel Macron à l’Élysée est donc désormais bel et bien terminé.

Dès lors, analyse Le Figaro, le président français multiplie les mises au point. A ses ministres les moins expérimentés, il a asséné le 12 juillet dernier une sévère réprimande mais aussi une mise en garde: “C’est du pipi de chat, ce qui me remonte actuellement dans certaines de vos notes. Ne vous laissez pas enfermer dans le confort des documents rédigés par vos administrations. Certes, cela peut vous paraître sympathique et confortable de vous placer entre leurs mains. Mais vous verrez, dans six mois, si vous continuez, vous aurez disparu.”

Comme le rappelle Le Lab d’Europe 1, le gouvernement d’Emmanuel Macron compte en son sein plusieurs ministres issus de la société civile, peu expérimentés face à une forte administration centrale.

Ce “coup de pression” du président français à ses ministres intervient alors que de nombreux dossiers chauds (la réforme du code du travail en tête) sont prévus pour la rentrée.

Source

In the Spotlight

Miguel Diaz-Canel élu Président de Cuba avec 99,99% des voix

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Les parlementaires cubains ont annoncé jeudi qu’ils avaient élu Miguel Diaz-Canel pour succéder au Président sortant Raul Castro. Avec 603 sur 604 voix, Miguel Diaz-Canel a été élu au poste de Président cubain, ont déclaré ce jeudi [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*