«Macron a vendu son âme à Poutine», dixit The Guardian. Moscou rigole

Les diplomates de l’ambassade russe à Londres ont chambré l’article de The Guardian sur la politique des pays occidentaux à l’égard de la Syrie qui affirmait qu’Emmanuel Macron avait «vendu son âme» à Vladimir Poutine.

L’article de The Guardian intitulé L’Occident ne doit pas jouer selon le scénario de Poutine en Syrie et affirmant que le Président de la République française aurait vendu son âme à son homologue russe a fait rigoler les diplomates de l’ambassade russe à Londres, étant donné que l’accusation de The Guardian tient au seul fait que la Russie et la France aient livré en commun plusieurs dizaines de tonnes d’aide humanitaire à la Syrie.

«Il paraît que cela s’appelle une idée fixe, quand livrer de l’aide humanitaire à ceux qui en ont besoin est décrit comme vendre son âme», ont signalét les diplomates russes sur Twitter.

Le fait que la Russie et la France ont livré en commun plusieurs dizaines de tonnes d’aide humanitaire à la Syrie suffit à The Guardian pour accuser le Président français d’avoir vendu son âme à Poutine.

Les Présidents russe et français ont convenu en mai dernier d’accorder conjointement de l’aide humanitaire à la Syrie. Participant à un programme commun russo-français approuvé le 24 mai par Vladimir Poutine et Emmanuel Macron lors de la visite du Président français à Saint-Pétersbourg, un avion militaire russe de transport An-124 parti de l’aéroport français de Châteauroux le 21 juillet a acheminé 44 tonnes d’aide humanitaire française sur l’aérodrome de Hmeimim, en Syrie.

Le fret humanitaire comportait des médicaments, des vêtements, des tentes, de l’équipement médical et des produits de première nécessité.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*