Madagascar : les mesures s’accumulent pour contrer l’épidémie de peste

 Avec un nouveau bilan de 36 morts dans toute l’île, la peste à Madagascar n’est pas encore maîtrisée. Afin d’éviter la propagation de la maladie, les autorités malgaches ont augmenté les mesures de prévention.

Un bilan plus lourd
Des centaines de cas de peste sont recensés à Madagascar tous les ans. Cette année, la saison pesteuse a débuté plus tôt que prévu au mois d’août et s’est répandue jusque dans “les grandes zones urbaines, contrairement aux précédentes épidémies”, a remarqué l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Les derniers chiffres communiqués le 6 octobre par le ministère malgache de la Santé publique ont révélé 258 cas, toutes formes confondues, et 36 décès sur tout le territoire national. Depuis plusieurs jours, le gouvernement a mis en place de nombreuses mesures pour éviter la propagation de la maladie. Parmi elles figurent l’interdiction de tout rassemblement public et la fermeture des écoles.
De nouvelles mesures prises
Le dispositif de prévention s’intensifie dans toute l’île. Une note du ministère du Transport et de la Météorologie en date du 3 octobre dernier oblige tous les passagers des zones nationales à remplir un formulaire. Le document devra comporter tous les renseignements nécessaires les concernant avec le nom d’une personne à contacter en cas d’urgence. De son côté, le ministère malgache de la Justice a donné l’ordre d’interdire toute visite des prisonniers au niveau de la région d’Analamanga et d’Atsinanana. “Cette décision, prise par le ministère de la Justice, est pour limiter d’éventuelle propagation de l’épidémie de la peste au niveau de ces milieux carcéraux”, rapporte le site orange.mg.
Outre les désinfections des écoles, un marché public de la capitale a également décidé de procéder à un grand nettoyage vendredi. Par ailleurs, les écoles resteront fermées durant toute la semaine du 9 octobre. “Le ministère de l’Éducation nationale a décidé d’en faire une semaine d’observation”, précise la même source.
LINFO.RE

: Afrique Monde

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*