Madagascar : Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina au coude à coude

– Les premières tendances du premier tour de l’élection présidentielle à Madagascar donnent largement l’avantage à l’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina et à l’ancien président de la République, Marc Ravalomanana, les principaux protagonistes de la crise politique de 2009 qui n’ont pas pu se présenter à l’élection de sortie de crise en 2013 à cause du principe de « NI…NI », imposé par la communauté internationale.
Ce jeudi matin vers 5h, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a publié sur son site les résultats partiels provisoires (72 bureaux de vote sur 24 852). Ils donnent léger avantage à Marc Ravalomanana (43,28%) par rapport à Andry Rajoelina (42,82%). Le président sortant, Hery Rajaonarimampianina n’a obtenu que 2,98% des suffrages exprimés dans ces bureaux de vote. Il est suivi de près par le pasteur Mailhol qui a obtenu plus de 1,5% des suffrages exprimés.
La tendance générale confirme que le taux de participation est en légère hausse par rapport à l’élection présidentielle de 2013. Cette fois, il est de l’ordre de 50%. Sur les résultats partiels publiés par la CENI, il est de 44,79%. Ceci exprime la volonté des Malgaches à exprimer leur choix et enfin sortir le pays du gouffre de pauvreté dans lequel ils se trouvent.
Sur les chaines de radio et télevision, VIVA et MBS qui appartiennent respectivement aux deux ex-présidents, chacune donne sa version . Quelques heures après le dépouillement, les journalistes de VIVA affirment qu’Andry Rajoelina a obtenu plus de 40% de la consolidation de ses résultats. Ils évoquent même la possibilité du candidat de remporter l’élection dès le premier tour. Sur MBS, Marc Ravalomanana serait à plus de 50% de la consolidation de ses résultats.
La lenteur de la publication des résultats par la CENI est considéré comme étant à l’origine de cette guerre médiatique entre les partisans des deux candidats. Les rumeurs selon lesquelles les deux candidats proclameront leurs résultats dans quelques jours se sont enflées sur les réseaux sociaux dans la nuit de mercredi. Ceux de l’organe en charge de l’organisation de l’élection ne sont pas prévus de sortir que dans 15 jours.
Dans les bureaux de vote des 5 chefs-lieux de province de Madagascar (Antsiranana, Mahajanga, Fianarantsoa, Toamasina et Toliara), Andry Rajoelina a largement dominé son principal adversaire, alors que l’ancien président Marc Ravalomanana se distingue dans les périphéries. Dans la capitale, les deux candidats sont au coude à coude, mais Marc Ravalomanana l’emporte dans certains quartiers.
Quoi qu’il en soit, ces résultats confirment qu’Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana restent encore les personnalités politiques les plus influentes auprès des Malgaches.
Dans leur quartier général respectif, Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana ont appelé leurs partisans à attendre dans le calme les résultats officiels après avoir remercié les Malgaches d’avoir accompli leur devoir citoyen, notamment en votant pour eux. L’ancien président de la Transition a même appelé à tous les candidats de bonne volonté à se joindre à lui pour reconstruire Madagascar.
Arena R., Ra Bens (Photos)

Afrique Monde

In the Spotlight

Lycée Kennedy : L’élève de 17 ans qui entretenait une relation avec son Directeur de l’école se confie:« J’ai enregistré par audio nos ébats sexuels car il détenait mes photos et vidéos à moitié nue»

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Les accusations du rapport de «Human rights watch» sur les enseignants qui abusent de leurs élèves se confirment. Hier, le professeur de mathématiques au lycée Kennedy, Doudou Diakhaté a été attrait devant la barre par [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*