Magal 2017 : Macky Sall veut faire mieux que les années précédentes

Lors de la rencontre consacrée aux préparatifs du prochain Magal, hier au siège de son département, Aly Ngouye Ndiaye, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, a exprimé l’engagement du Président Macky Sall à «faire mieux que les années précédentes pour que tous les besoins du Comité d’organisation de l’événement soient pris en charge».

En présence du porte-parole du khalife général des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre, notamment, le ministre a revisité la feuille de route des préparatifs du Magal. «On a fait la situation, point par point. Chaque service a pris des engagements qu’il va tenir, annonce-t-il. Une réunion d’évaluation pour voir, vers la fin du mois, ce qui reste à faire. L’eau, l’électricité et la sécurité sont les 3 points les plus importants. Ils sont toujours, les sources de problèmes, chaque Magal.»

Réagissant aux interpellations de Mbackiyou Faye et de Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Gaïndé Fatma, président de la Commission communication et Culture de l’événement religieux, sur l’urgence de prendre des mesures préventives contre les pluies en plein Magal, Aly Ngouye Ndiaye s’est voulu rassurant.

Il dit : «Il y a des choses qu’on va anticiper étant donné que le Magal prochain peut se tomber durant l’hivernage, ce sera en plein mois de septembre. Il faut une anticipation pour que d’ici 3 à 5 ans, qu’on trouve une réponse structurelle contre les problèmes d’inondation. Il nous faut voir comment trouver ces solutions.»

Le ministre de poursuivre, se tournant vers le porte-parole du khalife des mourides : «Soyez rassuré que nous ferons tout notre possible pour que la volonté du président de la République soit faite. Je demande au gouverneur (de Diourbel) des comptes rendus plus reprochés. Chaque service a pris des engagements. On va voir au niveau de l’Urbanisme comment avoir des hydrocureurs.»

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*