Majida El Roumi demande à Mohammed VI de gracier l’homme qui l’avait menacée de mort

Dans une lettre, relayée par un journaliste de la revue “Zahrat Khalij”, Majida El Roumi a fait une demande assez spéciale au roi du Maroc, Mohammed VI, celle de gracier l’homme qui l’avait menacée de mort en juin dernier.

Fin juin, un Marocain a été arrêté pour avoir menacé de mort la chanteuse libanaise Majida El Roumi, à laquelle il reprochait d’avoir donné son accord pour se produire sur la scène du Théâtre national Mohammed V, le 28 juin dernier dans le cadre de la 17ème édition du “Festival Mawazine rythmes du monde”.

Et à peine sa participation confirmée que la chanteuse libanaise avait été visée, comme d’autres stars d’ailleurs dont Nancy Ajram, Ahlam, Kadhem Saher, par des menaces de mort.

Une plainte avait à l’époque été déposée et la police marocaine annonçait quelques jours plus tard l’arrestation d’un jeune homme, qui serait à l’origine de l’envoi de plusieurs messages et de lettres de menace à la diva libanaise.

L’identité de celui-ci n’avait pas été précisée.

Il est originaire du village d’Al-Khalayef, près de la ville marocaine de Berchid.
L’intéressé est inquiété pour avoir “proféré des menaces de mort ou des lésions corporelles”, à l’encontre de Majida El Roumi.

Il risque de croupir quelques mois derrière les barreaux.

Emu par le sort de cet homme, Majida El Roumi a déposé “une requête” auprès du roi pour le gracier expliquant qu’elle n’avait jamais “eu peur de se produire” au Maroc, où elle se “sent en sécurité”.

arabika24.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*