Malaise à l'Hôpital régional de Saint-Louis : les stagiaires font fuir les patients.

hopital St LouisC’est une situation inquiétante qui prévaut à l’hôpital régional de Saint-Louis et qui, selon certains observateurs, nécessitent l’attention des autorités sanitaires du pays. Une pléthore de stagiaires occupe plusieurs différents services de cette institution, en proie à d’innombrables pathologies.

« Des stagiaires inexpérimentés sont affectés dans le service d’urgences. Ils portent des blouses et se font passer pour de vrais médecins alors qu’ils n’ont fait aucune étude supérieure en santé. Ils sortent jusque d’écoles de santé de la place et

se mettent à jouer avec la vie des gens. Les populations doivent se soulever pour dénoncer ce laxisme. Les malades sont

en danger. Le plus grave, c’est qu’ils reçoivent les patients sans assistance de leurs supérieurs et certains les traitent avec dédain et impolitesse », fustige un patient très remonté après une hospitalisation dans l’hôpital.

« Certains ne savent même pas placer une sonde urinaire. Un malade avec qui je partageais une cellule a été gravement blessé par un de ses stagiaires qui s’est porté volontaire à faire cette sonde sans maitriser le procédé », ajoute notre source

qui jure de ne plus mettre les pieds dans le centre hospitalier.

À Saint-Louis, la réputation de l’hôpital se négative aux yeux de l’opinion du fait d’expériences douloureuses emmagasinées par les patients. Plusieurs personnes fustigent le comportement « inhumain » et « désagréable », ainsi que le manque d’attention d’une partie du personnel soignant vis-à-vis des malades.

« Auparavant, j’avais un malade dans un service de l’hôpital. Au moment, où elle criait de douleur, des dames en garde, regardait tranquillement un feuilleton à la télévision, sans bouger. Lorsque je les parle, elles me répondaient de manière sèche et très impolie. C’est incroyable. L’État doit agir », a-t-il soutenu.

NDAR INFO

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*