Mali : Accord de coopération militaire entre la France et le Mali. Retour au protectorat ?

Mali-France-signature-accord-MilitaireIl était une fois un chat qui fit son pèlerinage au lieu saint de sa religion et prit un engagement ferme de ne plus faire du mal aux souris. Mais après quelques mois d’observation, son réflexe naturel, qu’il a bien voulu transformer en reflexe conditionnel, le rattrapa d’où son forfait le suit jusqu’aujourd’hui.

Le protectorat est une forme réelle de colonialisme où le représentant du colonisateur retire les pouvoirs au peuple contre la protection en contrepartie. C’était du Maroc, Tunisie….

Apres les indépendances, par obligation et au nom du libéralisme sauvage, ce fut la France-Afrique avec ses cortèges de malheur et de protection des leaders africains. Cinquante ans après, il faut une mutation sinon la routine tue les initiatives ou éveille l’esclave qui risque de voir ailleurs pour lutter contre l’oisiveté stratégique. Adieu au mur de Berlin et bonjour à la globalisation, sauve qui peut !

Si les USA ont le pétrodollar pour sauvegarder leur balance de payement, qui ne résistera plus longtemps, les autres doivent se consolider par d’autres stratégies en se servant de la lutte contre le terrorisme comme préservatif des crises économiques chez eux. Ils ont imposé leurs « propositions » des accords de défense ou de coopération militaire.

C’est du Win Win ! Tu me donnes l’espace, le sol, le sous-sol, la banque, la main d’œuvre,… je te protège contre ton ennemi. Est-ce vraiment c’est du gagnant-gagnant ? Autrement dit, la vraie question : qui gagne plus que qui ? Celui qui protège, le protégé ou l’humanité ? On me répondra que Konna n’allait pas être attaqué si l’accord était signé et adapté plutôt.

Le protectorat Maliba est une zone vierge qu’il faut occuper vite. Tout dépend des termes du protectorat. Le protégé a-t-il les moyens de mettre tous les gardes fous pour éviter ce qu’il veut éviter maintenant : la scission du Mali ? Les accords comprennent les dits et les non-dits. Le Mandé pourra-t-il protéger la Bretagne ?

C’est possible quand l’Afrique sera capable ! Donc le peuple en résistance a quand même quelques droits : information, participation, refus, adhésion, faire semblant, ignorance, intelligence… Merci au gouvernement de faire au moins semblant de garantir ces droits des peuples, car l’espoir est une autre nourriture de survie avant l’intervention de Dieu.

Les causes profondes de ces attitudes doivent être explorées dans l’histoire des civilisations africaines. Les peuples africains ont-ils choisis le développement à l’occidental ? Ce développement existe-il ? Les peuples africains ont voulus peut être la paix aux dépens de la prospérité.

Au village tout le monde doit marcher ensemble ou quasi ensemble pour éviter de creuser les inégalités, sources de conflits et d’autodétermination ? Ils ont inventé au village des sociétés secrètes comme la « sorcellerie » pour lutter contre l’exacerbation du bien privé. Il ne s’agit point de retourner en arrière mais de se rassurer si l’offre de la protection offerte par le protecteur du protectorat est pertinente et répond aux besoins de la protection imposée.

Le 21ème siècle n’est-il pas le siècle de l’Afrique des nations et des peuples ?

SDF

Source: Le Canard de la Venise

In the Spotlight

Pourquoi Ouattara laisse planer le doute sur un nouveau mandat en 2020

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par  jeuneafrique.com En évoquant désormais l’éventualité d’un troisième mandat en 2020, Alassane Ouattara a surpris plus d’un observateur. Dans cette tribune, André Silver Konan décrypte la stratégie inattendue du chef de l’Etat ivoirien, qui espère [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*