MALI – Après d’âpres combats contre l’Armée : Le Mnla affirme avoir pris contrôle de Kidal

Les rebelles touaregs du Mnla ont affirmé mercredi soir avoir pris le contrôle de la ville de Kidal après d’âpres combats contre l’Armée malienne. Plusieurs soldats maliens auraient été tués et d’autres faits prisonniers.

Après d’intenses combats qui les ont opposés dans la matinée du mercredi 21 mai à l’Armée malienne, les combattants du Mouve­ment national de libération de l’Azawad (Mnla) ont affirmé dans la soirée avoir pris le contrôle de la ville de Kidal. Selon Bilal Ag Ache­rif, chef de la rébellion touarègue, les combats sont terminés et les rebelles contrôlent le gouvernorat ainsi que le «camp 1» où était basé le contingent militaire malien. 

Il détiendrait des prisonniers
Plusieurs soldats maliens auraient été tués et d’autres seraient prisonniers. «Nous en avons laissé partir quelques-uns qui ont rejoint le reste des troupes maliennes réfugiées dans le camp de la Minusma (force de l’Onu au Mali, Ndlr)», a ajouté Bilal Ag Acherif, joint par téléphone.

De son côté, une source militaire onusienne à Kidal a affirmé à l’Afp que «les groupes armés [avaient] nettement pris le dessus sur les forces armées maliennes», mais que «les camps [étaient] sous contrôle de l’Armée malienne». «Les bruits d’armes cessent actuellement. (…) Il y a des prisonniers et des morts dans les rangs de l’Armée malienne», a affirmé à l’Afp une autre source militaire à l’Onu jointe sur place.

Contacté par Jeune Afrique, un haut responsable du ministère malien de la Défense n’a ni confirmé ni démenti ces informations. «Nous sommes en train de vérifier auprès de nos troupes sur place», a-t-il déclaré. 

jeuneafrique.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*