Mali : Au moins 27 morts dans une prise d'otages à Bamako

Mali_Hotel-Radisson-Prise-dotagesRetranchés au troisième étage, les assaillants qui ont attaqué un hôtel de luxe de Bamako, au Mali, n’ont plus d’otages. Les forces spéciales maliennes et françaises ont investi l’hôtel et libéré des dizaines d’otages. Au moins 27 d’entre eux ont toutefois été tués.

Des casques bleus de l’ONU ont indiqué avoir vu 27 corps, en deux endroits séparés, à l’intérieur de l’hôtel. Les soldats ont précisé avoir compté 12 corps dans le sous-sol de l’établissement et 15 autres au deuxième étage.

Les forces spéciales maliennes et françaises ont tué deux des assaillants et mènent toujours la traque dans l’établissement.

« Ils n’ont plus actuellement d’otage entre leurs mains et les forces sont en train de les traquer », a déclaré le ministre malien de la Sécurité intérieure, Salif Traoré, lors d’une conférence de presse après plusieurs heures d’assaut dans les corridors de l’hôtel Radisson Blu.

Des tirs d’armes automatiques avaient précédemment été entendus de l’extérieur de l’hôtel. Les assaillants s’étaient retranchés au septième étage, à ce moment, devant la progression des forces maliennes.

Un groupe djihadiste africain, Al-Mourabitoune, affilié à Al-Qaïda a revendiqué la prise d’otage.

Al-Mourabitoune :

Le groupe armé qui revendiqué la prise d’otage est une branche d’Al-Qaïda au Sahel particulièrement active et violente.

Al-Mourabitoune, [en arabe « Les Almoravides » en référence à une dynastie berbère du Moyen-âge], est un groupe armé affilié à AQMI (Al-Qaïda au Maghreb Islamique) qui sème la terreur depuis 2013 dans le Sahel. Le Mali, en raison de son instabilité depuis 2012, est l’une de ses cibles privilégiées. Son chef Mokhtar Belmokhtar est réputé comme l’un des djihadistes les plus sanguinaires de la région.

Récemment, le groupe a démenti son allégeance à l’État Islamique en rappelant sa loyauté envers Al-Qaïda et « l’imam » Oussama Ben Laden.

Al-Mourabitoune n’en est pas à son premier attentat : en 2015 seulement, le groupe armé a mené au moins trois attaques terroristes au Mali, visant la plupart du temps des Occidentaux, des militaires français et des Casques bleus.

ICI RADIO CANADA

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*