Mali : Baba Ould Cheikh le maire de Tarkint Kidnappé En Janvier Retrouvé Mort

Le sort de Baba Ould Cheikh, maire d’une localité du Mali est connu.

Enlevé fin janvier, il a été retrouvé mort. Selon le site MaliActu, le maire de Tarkint, dans la région de Gao a été retrouvé “la gorge tranchée”.

Enlevé entre le 21 et le 23 janvier par “six hommes armés”, son kidnapping a fait pesé des soupçons de règlement de comptes. Ce n’est pas une simple disparition. Soit le rapt a été effectué par des hommes avec qui l’oppose un différend, soit ce sont des islamistes qui ont organisé le rapt”, expliquait à l’AFP une source de sécurité.

En effet, Baba Ould Cheikh était soupçonné de traîner de nombreuses casseroles derrière lui. Le nom de l’ancien maire avait notamment été cité dans l’enquête sur l’atterrissage dans la région de Gao, en novembre 2009, d’un Boeing 727 venant du Venezuela, transportant de la cocaïne et d’autres produits illicites, selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Après avoir déchargé son contenu, les trafiquants avaient incendié l’appareil.

Baba Ould Cheikh avait été arrêté par les forces de sécurité maliennes en avril 2013 pour “trafic de cocaïne”, puis libéré quelques mois après “faute de preuves”.

Dans le nord du Mali, le nom de Baba Ould Cheikh évoquait par ailleurs la médiation pour la libération d’Européens enlevés par des groupes djihadistes. Ce qui avait suscité des accusations de connivence avec ces groupes.

En dépit des avancées réalisées par les forces de défense maliennes et des forces étrangères telles que la force Barkhane et la Minusma, de nombreuses zones sous le contrôle des groupes djihadistes qui multiplient les attaques contre les forces armées.

africanews

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*