Mali : deux morts à Gao lors d’une manifestation contre l’installation des autorités intérimaires

ARMEE MALI GAODes soldats maliens ont ouvert le feu pour disperser une manifestation contre la mise en place des autorités intérimaires à Gao. Deux personnes auraient été tuées et plusieurs autres blessées.

La situation est encore très confuse, mais selon plusieurs sources locales, l’armée a ouvert le feu mardi 12 juillet à Gao sur des manifestants protestant contre l’installation des autorités intérimaires. D’après Reuters, qui cite des sources hospitalières, et l’AFP, deux personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées.

Joint par Jeune Afrique, le porte-parole du ministère de la Défense n’a pas confirmé ce bilan. Sur place, les forces de sécurité ont verrouillé les principaux axes de la plus grande ville du Nord du Mali. Selon un officier à Gao, un détachement de militaires a été déployé pour sécuriser le gouvernorat et la situation est « plutôt calme » en centre-ville.

La manifestation, organisée par des associations de jeunes de la société civile locale, visait à dénoncer la mise en place des autorités intérimaires dans le Nord. Prévue dans l’accord de paix d’Alger, cette disposition prévoit le remplacement temporaire des élus locaux par des représentants du gouvernement et des groupes armés dans les collectivités territoriales du septentrion malien.

Benjamin Roger

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*